"Vie de Famille", Tarbes (Fr).

« Ne laissons pas les nouvelles technologies envahir notre quotidien. »

Dans les années 60, une famille dîne dans une ambiance conviviale et chaleureuse. Dans les années 2000, les membres d'une famille sont attablés et tournés en direction de la télévision. La plus jeune de la famille, dos à la télévision se retourne tout en mangeant pour la regarder. Dans les années 2020 les membres d'une famille dînent. Ils sont tous installés en ligne, chacun face à son écran. Un slogan apparaît: « Ne laissons pas les nouvelles technologies envahir notre quotidien. »

Vie de famille. C’est le constat aberrant d’un modèle de repas familial qui s’effondre, sous la pression de l’outil technologique, de la vie virtuelle. Quand on regarde en arrière, il n’y a pas si longtemps que ça en fait, une vingtaine d’années, les repas de famille n’étaient bercés que par le bruit d’une cheminée qui crépite, des fourchettes qui raclent l’assiette, du pain qui s’effrite, et – à la rigueur – des poules dans la cour. Regardez mieux. Là maintenant. La télévision en fond sonore. Le téléphone sur la table –allez sur la commode à 2mètres- les repas de midi devant l’ordinateur. Et l’ultime argument : n’êtes-vous jamais sorti de table pour répondre à votre portable ? Vie de famille, c’est donc un spot de sensibilisation sur l’omniprésence des nouvelles technologies, et ce, au détriment de l’échange social, familial. Lors de la réalisation de ce spot, nous n’étions qu’en 2010. 2020, nous semblait loin. Et maintenant, à y regarder de plus près, ne ressemblons-nous pas à cette dernière famille, éprises dans les joies de l’internet ? Bon, OK, on se donne encore quelques années.